Nadine Fabry

 

Au cours d’une carrière fort active, cette artiste, qui est romaniste de formation, a su combiner diverses formes d’expression et le souci d’y intégrer une part des réalités de notre époque, ainsi qu’en témoignent la fondation de l’atelier intergénérationnel Graffiti, la réalisation de livres pour enfants, l’écriture de romans aussi bien que les thèmes abordés dans ses peintures et sculptures.

 

D’autre part, en se servant de bâches militaires en tant que supports des autres œuvres exposées à la Villa Sauvage, Nadine Fabry introduit aussi une belle sensibilité féminine dans des thèmes qui secouent notre monde en l’amenant à réfléchir sur ses lendemains. Désertification, Urbanisation, Contamination, Déforestation, Infiltration, Surpopulation, mais aussi Pollinisation, Féminisation, Écosystème ou Émotion sont les titres de ces toiles où les taches de camouflage originelles inspirent, se fondent ou disparaissent sous des nouvelles couleurs jusqu’à évoquer les célèbres nymphéas de Monet.

 

Nadine Fabry revendique une liberté d’expression qui se fonde aussi sur la diversité des moyens qu’elle se donne. Ses bâches en sont un exemple, mais aussi les encres, les collages, l’huile, l’acrylique, le brou de noir, le papier, des tissus qui alternent ou se conjuguent pour livrer un chatoiement d’idées, de formes et de couleurs.

Albert Moxhet

Technique de fabrication du tapis tufté - Inde:

RS Collections Sprl - Bausol

48, rue sur les Heids

4671 Saive BELGIQUE

+32 4 370 90 63

  • Black Instagram Icon
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube